Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un projet de loi Energie qui n’est pas à la hauteur

La voix de NOSTERPACA

Communiqué de presse de France Nature Environnement

Mardi 9 septembre 2014

Projet de loi Energie : la balle est dans le camp des députés

 

La commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte auditionne ce mardi 9 septembre la ministre de l’Écologie. Pour France Nature Environnement ce projet de loi est insuffisant pour engager la France sur la voie de la transition énergétique au regard de l’urgence climatique que les experts du GIEC viennent encore de nous rappeler.

Un projet de loi qui n’est pas à la hauteur

Pour FNE, la transition énergétique implique un changement de nos modes de production et de consommation pour consommer moins, mieux et autrement l’énergie. Mais ce projet de loi ne le permet pas et ne l’envisage même pas. C’est un saupoudrage de mesures non-structurantes pour faire plaisir à quelques acteurs économiques et surtout ne pas changer l’ordre établi. Le projet de loi n’aborde le problème de la mobilité que sous l’angle des véhicules « propres » au lieu de proposer des mesures relatives à la mobilité et le développement des transports en commun. Concernant les énergies renouvelables, le texte ne s’y intéresse que pour modifier le système d’aide et plomber encore un peu ce secteur.

Le bâtiment, enjeu clé de réduction des consommations

Le secteur du bâtiment constitue un gisement considérable d’économie d’énergie. La rénovation énergétique doit donc devenir une priorité. Pour Adeline Mathien, chargée de mission Energie « les avantages sont multiples : création d’emplois, protection des ménages contre la hausse des prix, réduction des importations d’énergies fossiles. C’est pourquoi il faut introduire dans la loi que d’ici 2050 la quasi-totalité des bâtiments seront rénovés et à un niveau BBC rénovation ou équivalent. » Ceci implique d’avoir une vision et une stratégie de long terme comme c’est d’ailleurs prévu par l’Europe. Les bâtiments neufs devront être équipés rapidement d’au moins un dispositif de production d’énergie renouvelable ou raccordés à un autre.

EDF doit anticiper le démantèlement de ses centrales

Aucun réacteur nucléaire n’a de plan de démantèlement. « La question ne s’est semble t-il jamais posée lors de la construction, comme si les réacteurs ne vieillissaient pas et pouvaient fonctionner ad vitam aeternam ! » déplore Maryse Arditi, responsable Energie de FNE. FNE demande donc que lors des prochaines visites décennales des centrales, EDF élabore leur plan de démantèlement.

Les plans de déplacements d’entreprise, outils de réduction des consommations et des pollutions

« Suite aux récentes alertes liées aux pics de pollution atmosphérique du début de l’année 2014, il a été mis en évidence la nécessité de mise en place de mesures pérennes de maîtrise de la circulation automobile individuelle. Des études récentes (août 2014) confirment que les plans de mobilité permettent de réduire la pollution atmosphérique » affirme Michel Dubromel, responsable du dossier Transports. « Pour réduire à la fois la pollution de nos villes et la consommation d’énergie, il est donc nécessaire que toutes les entreprises de plus de cinquante salariés mettent en œuvre un plan de mobilité pour aider leurs salariés à optimiser leur mobilité ».

Pour Denez L’Hostis, président de FNE « Au travers de ce projet de loi, la France n’illustre pas son exemplarité en matière de lutte contre le dérèglement climatique et ce, à un an de l’organisation à Paris de la prochaine conférence internationale portant sur le climat. Rappelons que cette exemplarité « climatique » de l’Etat sera abordée à l’occasion de la prochaine conférence environnementale. »

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .