Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-Hyères

La voix de NOSTERPACA

ATTENTION : article mis à jour le 17/02 avec le compte-rendu établi par la Direction des Transports et des Grands Equipements du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Comité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-Hyères

Le Comité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-Hyères  a eu lieu Mercredi 21 janvier à Aubagne.

Parmi les personnalités présentes :

JY PETIT, Conseil régional, R ASSANTE, Marseille Provence Métropole

B.DESSAIGNES, Directeur des transports et infrastructures au Conseil régional.

P MARTHOURETpour TER SNCF et A DELEAU SNCF Réseau.

Mme BARTHELEMY, Présidente de l'agglomération Pays du Garlaban était excusée

Environ 50 participants dont plusieurs représentants d'associations existantes (CSCV, MNLE, NOSTERPACA, ...) mais aussi d'un comité d'usagers en cours de création à Aubagne/La Penne.

Comité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-HyèresComité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-Hyères
Comité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-HyèresComité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-Hyères

La présentation support à ce comité est disponible en fin d'article.

A propos de la production, P.MARTHOURET a reconnu que la régularité 2014 n'est pas bonne, moins bonne que 2013. En particulier, Marseille-Aubagne se situe à 84%, ce qui est moins bon que ce que peut faire SNCF TER. Le constat est que pour la période mois de juin octobre ça va mais il est constaté en fin d'année un « écroulement » .... La cause essentielle serait la production, avec principal souci le matériel roulant. Dans le détail, les causes externes en stabilité, les causes infrastructures incidents sur passage à niveau, signalisation, travaux.

Le taux de suppression des trains monte à 20%, la cause production est en augmentation (usure d'essieux ?) et les conflits sociaux à la hausse .. Pour le parcours Marseille-Toulon, le taux de suppression moins élevé que Marseille-Aubagne. En conclusion P.MARTHOURET redit que les résultats 2014 ne sont pas bons ... 

JY PETIT précise que le problème vient de la maintenance alors que la région met 45 millions de son budget sur ce poste. Concernant les conflits sociaux, il estime que le dialogue social est à revoir. D'autre part, il constate que Marseille-Aubagne est la variable d'ajustement, ce n'est pas acceptable. Plus globalement, il précise les conséquences financières qui s'élévent à 4 millions d'euros de pénalités auquel s'ajout 1,8 millions d'euros du plan de transports adapté.

Les réactions de la salle ont été vives et nombreuses, passant de la colère à l'expression d'un véritable désespoir face à une situation qui pénalise les citoyens dans leur vie quotidienne.

Un collectif d'usagers s'est constitué. Un intervenant évalue à 15000 les heures perdues par les usagers à cause des retards depuis la mise en service de la 3° voie ... menaçant d'arrêter de payer ...!  Il faut que SNCF TER se bouge pour améliorer la situation. Une participante habituée du parcours La Penne-Marseille exprime sa déception : comment se féliciter de la 3° voie ? où est bout du tunnel ? Le constat, c'est la galère pour aller travailler. De nombreux exemples sur le vécu des semaines passées sont apportés. Les citoyens usagers en ont ras le bol, ça suffit. Une autre constate : utilisatrice du TER depuis 10 ans ça fait dix ans de retard : c'est honteux d'être traités comme du bétail … Quand on arrive à l'heure, on est content … !

Des membres du syndicat CGT des cheminots ont donné leur version : il n'y a plus de service public, la rentabilité est recherchée à tout prix. Les difficultés de maintenance cachent la forêt. L'année 2015 sera très dure en conducteurs car les formations ne sont pas réalisées. La CGT fait des propositions d'amélioration quasiment gratuites sans être entendue, il n'y a pas de retour de la direction ...

Le mécontentement est également très fort quant aux carences en matière d'informations données lors d'aléas : il existe plusieurs sources donnant des messages différents et il est constaté souvent l'ignorance par les agents de terrain des prévisions de gestion de l'incident.

P MARTHOURET impute une part des difficultés à des investissements non réalisés depuis 40 ans. A ce jour, il reconnaît que la 3° voie n'apporte pas de bénéfice visible. La mise en route est compliquée, ça va s'améliorer. L'information donnée voyageurs est effectivement à revoir, des moyens supplémentaires sont prévus la semaine prochaine

R ASSANTE adjoint au Maire de Marseille et Vice-Président transports à MPM indique la volonté de cette instance de faire évoluer les transports collectifs. Il y a des problèmes liés à l'intercommunalité mais les volontés sont convergentes. MPM est prête à investir 2 milliards d'euros, ce ne pourra être fait que si l'opérateur assure un bon service, sinon d'autres choix peuvent être décidés.

En conclusion, des solutions sont attendues par tous les présents pour rendre la 3° voie fiable ...!

Comité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-HyèresComité de ligne Marseille-Aubagne-Toulon-Hyères

A propos des infrastructures, A DELEAU SNCF Réseau a rappelé les faits marquants 2014. Le choix de l'entretien et de la sécurité est fait au détriment de réalisations nouvelles. Il rappelle l'objectif des travaux entre la Pauline et Hyères : faire du Marseille-Hyères en évitant une rupture de charge à Toulon. La mise en service se fera en deux temps à partir du 28 juin 2015 pour arriver à 23 TER AR/jour.

Côté nouveaux matériels, B.DESSAIGNES un gros efforts de la région en faveur du renouvellement des matériels et de l'entretien. Enfin un bilan de la fréquentation des trains : au niveau du réseau régional, une baisse de - 0,6% est constatée, elle s'amplifie pour la section Marseille-Aubagne-Toulon à - 2,1%

La réunion s'est terminée à 20H00, laissant de nombreux participants avec d'autres demandes en suspens.

A lire ou relire :

La présentation support à cette réunion est disponible ci-dessous en format PDF :

Ci-après le compte-rendu établi par la Direction des Transports et des Grands Equipements du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur :

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .