Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMPTE RENDU SNCF de la rencontre ASSOCIATIONS D’USAGERS et de CONSOMMATEURS du 18/12/2014

La voix de NOSTERPACA

 

La DIRECTION REGIONALE SNCF Provence Alpes Côte d'Azur a publié le compte rendu de la réunion du 18 décembre.

(le support de présentation projeté en séance est disponible, sous format PDF, en fin d'article)

PARTICIPANTS

Monsieur Claude JULLIEN FNAUT PACA

Madame Anne-Marie TABUTAUD CLCV Union Départementale des Bouches du Rhône

Monsieur René JUST Association d’Usagers de la gare des Arcs

Monsieur Gérard BOTTE Chemins de Fer Régionaux et Tramways

Monsieur Roger CERVERA UFC QUE CHOISIR

Monsieur Daniel GUFFROY CEPG

Monsieur Lucien MAZZELLA ALAS

Monsieur Michel VANDENBROUCKE Toulon Var Déplacements

Monsieur Olivier GRIFFET Toulon Var Déplacements

Monsieur François KERMARC ADAVA Pays d’Aix

Monsieur André IMBERT CLCV Union Régionale PACA

Madame Danielle BENETETTINI INDECOSA CGT

Monsieur Gilbert SOULET Le Pertuisien

INTERVENANTS

Bruno RUFER, SNCF Gares et Connexions Directeur adjoint agence Méditerranée

Patrick MARTHOURET, SNCF TER PACA Directeur Production

Nathalie DORIER, SNCF Directrice aux Affaires Territoriales

Catherine MACARY, SNCF Responsable Institutionnelle Régionale

 

I. Les Pôles d’Échange Multimodaux

Bruno RUFER, SNCF Gares et Connexions

Questions sur les aménagements pour vélos sur le PEM de Toulon

Réponse : L’abri situé côté est de la gare a été installé initialement pour les vélos mais a été accaparé par les 2 roues motorisées. La ville a décidé d’installer des accroches-vélos côté est ainsi que sur le parvis haut. Par ailleurs, le local vélo actuel qui se situe au pied de la passerelle urbaine va être sécurisé et équipé par la ville. D’autres réflexions sont en cours avec la Région afin d’installer d’autres abris sécurisés. La passerelle urbaine dont les marches sont inadaptées aux vélos n’est pas SNCF mais appartient à la ville. Pour ce qui concerne l’installation de goulottes pour faciliter la montée des vélos le long des escaliers d’accès aux quais, G&C va en étudier la faisabilité.

Question sur le bilan d’exploitation de la halte d’Arenc

Réponse : Les comptages officiels pour connaître la fréquentation exacte de la halte n’ont pas encore été réalisés. Pour autant, nous possédons des chiffres de fréquentation qui comptabilisent une centaine de voyageurs par jour ; mais ce chiffre représente uniquement les personnes qui voyagent avec un titre de transport SNCF pour Arenc-Euroméditerranée (abonnés ou billet ouvert). Il ne tient pas compte des abonnés RTM, ni des abonnés TER + (qui englobe Marseille St Charles), ou encore d’abonnés qui choisissent Marseille St Charles comme destination finale et optent pour l’une ou l’autre des deux gares. Les comptages réalisés, laissent penser qu’il pourrait y avoir environ 200 voyageurs par jour. La montée en puissance de cette halte sera concomitante aux différents projets de développement prévus dans les quartiers alentours.

Question sur une rampe-bagages attenant aux escaliers de la gare St Charles pour faire rouler les valises

Réponse : le jour de la réunion, l’ascenseur reliant le bas de la gare aux quais de départ est ouvert. Pour se déplacer avec ses bagages entre le bas et le haut de la gare, le voyageur bénéficie désormais de 4 escalators et d’un ascenseur, facilitant ainsi sa mobilité.

Question sur l’accessibilité et les revêtements des quais de la gare des Arcs

Réponse : les quais sont du périmètre de SNCF Réseau (anciennement RFF) qui a dû reporter les travaux de la gare en 2016 suite au transfert de ressources infrastructures à la vérification des installations de sécurité dans toute la France (décision nationale suite aux accidents de Brétigny et Danguin). Par ailleurs, SNCF travaille à l’installation d’un distributeur dans l’ancienne halle fret ; les discussions sont en cours. Le buffet va être également réhabilité.

Remarque : le parc à vélos est monopolisé par les 2 roues motorisées. Il faudrait y apposer une signalétique précisant l’exclusivité du stationnement aux vélos.

Question sur la gare d’Arles et sur les possibilités de stationnement.

Réponse : Des travaux de modernisation de l’espace voyageurs sont en projet. Ces travaux incluraient également le parvis de la gare et l’aire de stationnement.

Question sur les distributeurs de billets parfois inutilisables car trop de reflets sur les écrans, notamment à Cuers, Mouans-Sartoux, Pas-des-Lanciers, Aubagne

Réponse : ce sujet a été identifié également par SNCF qui étudie une proposition d’abri protégeant les distributeurs de billets du rayonnement solaire. Leur installation pourrait être réalisée, au cas par cas, après identification des distributeurs inutilisables en raison des reflets. Les directions de ligne TER, suite à la réunion avec les associations, ont fait un nouveau recensement des distributeurs pouvant poser des problèmes de visibilité à certaines heures. Les gares où des aménagements pourront être possibles sont en cours d’identification.

Remarque : nécessité de développer les informations multimodales et d’ordre général dans les petites gares (informations touristiques…).

 

II. Point sur le service TER

Patrick MARTHOURET - SNCF

82, % de régularité et 9,65% de trains supprimés en 2014.

Les résultats sont ni à la hauteur des attentes des usagers ni à la hauteur des objectifs de SNCF. Des difficultés de production ont en effet fortement affecté les conditions de circulation des TER :

- la 1ère cause de ces difficultés (60% des causes production) provient du matériel roulant : organisation de la maintenance non optimisée (d’autant que le matériel vieillissant subit, de fait, de fréquentes pannes), retard sur la livraison du nouveau matériel financé par le Conseil Régional (notamment les Regio2N - voir compte rendu précédant). Par ailleurs, sur une période de 2 mois, 250 essieux ont dû être changés car subissaient une usure très importante causée par les rails. Aussi le personnel affecté à ce travail n’a-t-il pas pu se consacrer à d’autres types de maintenance.

En 2015, la situation du matériel devrait nettement s’améliorer avec une nouvelle organisation du travail de nuit aux ateliers de maintenance – 70 personnes travaillent la nuit et le week-end - la location de 7 rames supplémentaires et la livraison progressive du matériel neuf commandé par la Région.

- Une deuxième difficulté liée aux travaux d’infrastructure a pénalisé la qualité de service (-7 points) : au-delà de la généralisation des travaux dans toute la région PACA, la mise en route du service annuel 2015 (effective depuis le 14 décembre 2014) a été compliquée : en effet l’annonce tardive du report des travaux entre Cannes et Grasse a désorganisé le plan de transport qui a dû être reconstruit au dernier moment. Idem pour le report de la réouverture aux voyageurs de la ligne Avignon-Sorgues-Carpentras.

- 75 jours de grève ont également dégradé la qualité de service et fortement perturbé la production.

Un plan d’actions nommé « Rebond » est en cours. Il a pour vocation d’agir sur le matériel, les travaux d’infrastructure et l’information voyageurs afin d’offrir un service de qualité répondant aux attentes des usagers. Ses résultats doivent montrer une amélioration à très court terme (quelques semaines, été maxi pour certaines actions).

A noter : suite à la dégradation du service TER, des mesures commerciales ont été mises en place pour les abonnés : mois de février offert aux abonnés annuels et 50% de réduction sur le mois de janvier pour les abonnés mensuels.

 

III - L’offre TER 2015

Patrick MARTHOURET - SNCF

Voir cartographie et document de présentation joint.

Question sur l’offre des navettes Avignon Centre/ Avignon TGV

Réponse :

- En 2014, la desserte était composée de 52 Navettes pures entre les deux gares, et 21 TER en provenance ou à destination de la ligne via Cavaillon.

- En 2015, 16 TER via Cavaillon circulent jusqu'à Avignon TGV (origine/destination), 3 nouveaux TER en provenance ou à destination de PLM et 52 navettes pures. A noter que l'offre est plus importe les samedi et dimanche qu'en semaine.

- Au 25 avril 2015 (date de l’ouverture de la ligne Avignon-Sorgues-Carpentras aux voyageurs) 26 TER circuleront entre Carpentras et Avignon TGV, pour atteindre la desserte cible de 38 à partir du 31 août 2015.

Question sur les dessertes marseillaises de la 3ème voie

Réponse : Les trains Marseille-Aubagne s’arrêtent à toutes les gares du parcours, donc à St-Marcel, La Pomme et la nouvelle gare de la Barrasse.

 

IV. Les travaux d’infrastructure 2015 et en projet

Question sur la fermeture de lignes ou modifications importantes du plan de transport prévues en 2015 pour grands travaux

Réponse : Les principales interruptions du trafic ferroviaire 2015 liées aux travaux infra (+voir document de présentation) :

- Entre Carnoules et les Arcs, interruption de 36 h puis de 24 h en mars

- Fermeture de la ligne entre Nice-St-Roch et Breil pendant 12 jours entre avril et mai

- Entre Cagnes-sur-Mer et Nice interruption de 36 h en juin

- Fermeture de la ligne entre Montdauphin et Briançon pendant presque un mois entre septembre et octobre

- Entre Cavaillon et Miramas 6 interruptions de 10 et 16 h réparties sur les sur les mois de février, mars et juin

  • Entre Château-Arnoux et Pertuis 2 interruptions de 12 h en septembre

  • Entre Pertuis et Aix 1 interruption de 12 h en novembre

  • Depuis le 1er septembre 2014 jusqu’au 28 juin 2015, fermeture de la ligne la Pauline-Hyères

  • Depuis le 29 septembre 2014 et jusqu’en avril 2015, circulation sur une seule voie entre Vintimille et Monaco

Question sur les travaux de la ligne Cannes-Grasse prévus dans le CPER 2007/2013

Réponse : La reprise des travaux est prévue en 2017.

Rappel : Le report des travaux de Cannes-Grasse comme d’autres programmés dans notre région est lié à la nécessité de concentrer les ressources de l’infrastructure à la vérification des installations de sécurité ferroviaire sur l’ensemble du réseau français ; cette vérification étant déclarée comme priorité nationale suite aux accidents de Brétigny et Danguin.

Questions sur les projets de réouverture d’Aix-Rognac, Gardanne-Trets et Digne-St-Auban. A quelle date la liaison Sorgues-Carpentras sera-t-elle opérationnelle ?

Réponses : Aix Rognac et Gardanne Carnoules : les études préliminaires sont finies et ont été présentées aux partenaires pour ces deux projets. La réouverture ayant le meilleur potentiel voyageurs (7000 usagers/jour eu égard à son coût de 95 M€) est la ligne Aix – Rognac mais il convient de rappeler que les projets de réouverture de ligne aux voyageurs sont exclus des directives de l’État pour le prochain CPER 2015-2020. La réouverture Aix–Rognac dispose d’un soutien territorial de tous les acteurs politiques (CG13, CPA, MPM, Agglopole) et constitue une partie du « Ring » dans le projet de transport de la future métropole.

Sorgues-Carpentras : sa mise en exploitation commerciale est prévue pour le 25/04/2015.

Question sur la mise en service de points d’arrêt à Venelles, Puyricard, Eguilles et la Calade

Réponse : Un projet d’augmentation de capacité de la ligne Aix-Pertuis-Manosque est en cours d’étude actuellement. Le programme de ce projet est en cours de discussion avec les partenaires financiers. La création de 2 haltes à La Calade et Venelles fait partie des options sur lesquelles une décision devra être prise début 2015.

 

II – Autres sujets

Des associations ont pu déjà avoir des réponses à leurs questions posées par écrit dans des comptes rendus de réunion ultérieure (qualité de l’information en gare, ascenseur de St Marcel, rames Corail non réversibles et non adaptées à la circulation entre Marseille et Briançon…), dans les comités de ligne ou bien encore dans ce même compte rendu, dans les chapitres des interventions (qualité de service TER, travaux d’infrastructure…) et documents de présentation. Il est donc possible que certaines questions écrites ne soient pas reprises littéralement.

Question sur le contrôle des titres de transport

Réponse : Le contrôle des titres de transport à l’entrée sur le quai, dit « accueil-filtrage » préconisé par l’association existe déjà dans les grandes gares et notamment au départ de Marseille St Charles, y compris pour les TER. Il est difficile de généraliser cette technique car elle demanderait un déploiement colossal de personnel à chaque entrée de quai (rappelons que 840 trains de voyageurs circulent tous les jours et que pas moins de 146 gares sont desservies dans la Région PACA). Par ailleurs, des équipes mobiles composées de contrôleurs et de la police ferroviaire interviennent dans les trains et dans les gares, selon une périodicité aléatoire mais sur des zones géographiques ciblées en fonction du taux de fraude. Enfin des dispositifs type CAB (Contrôle Accès Billets tels qu’ils existent pour les accès du métro) sont à l’étude.

Question sur la correspondance à Marseille pour Sisteron au départ de Nice : un voyageur qui part de Nice à 6h55 arrive à Marseille à 8h15. Un train part pour Sisteron à 8h17.

Peut-on décaler ce départ de 8 à 10 mn ?

Réponse : Une correspondance ne peut être que de 15 mn minimum. Déplacer un train sur un sillon entraîne le déplacement de 30 autres sur la grille des horaires.

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .