Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LGV Poitiers - Limoges = provocation ?

La voix de NOSTERPACA

Le decret n° 2005-18 du 10 janvier 2015 déclarant d’utilité publique (DUP) et urgents les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne à grande vitesse « Poitiers-Limoges » a été signé par le Premier ministre. Les expropriations nécessaires devront être réalisées dans un délai de quinze ans. Cette ligne avait pourtant été pointée du doigt par la Cour des comptes dans un rapport publié en octobre ...

Réactions de France Nature Environnement, Poitou Charentes Nature (PCN) et Limousin Nature Environnement (LNE) :

Après des années de confusion, les choses étaient enfin claires. Le Premier ministre avait défini une politique de modernisation urgente du réseau ferré qui renvoyait le p rojet à l'horizon 2030. La Cour des Comptes avait condamné un projet inutile et ruineux non pas après sa réalisation mais avant même la prise de décision. La Commission d'Enquête avait soumis la DUP à une condition non réalisée : un plan de financement viable pour une réalisation rapide.

Un coup de force inacceptable...

PCN, LNE et FNE n'ont cessé de dénoncer les impacts désastreux qu'aurait cette LGV sur la biodiversité, les zones humides et les cours d'eau, sur l'économie agricole, sur le cadre de vie. Elle ruinerait les politiques de désenclavement des zones rurales traversées, et la modernisation de la ligne Paris-Toulouse par Limoges (POLT), vitale pour les territoires et défendue par de très nombreux élus.

Pour PCN, LNE et FNE, l'impact le plus grave, irréversible, de cette DUP v ise la citoyenneté. Elle discrédite les procédures démocratiques de participation du public et de prise de décision. Pourtant, après des années de comédie de «concertation» sur ce projet, l'occasion était belle de respecter à la fois la condamnation exprimée par la société civile, l'orientation gouvernementale, et l'avis de la Cour des Comptes.

Sur ce projet, la Cour des Comptes a magistralement analysé un processus pervers de décision : débats biaisés, succession de micro-décisions occultes, pressions des baronnies locales, données socio-économique truquées. La DUP porte à son comble ce déni de démocratie en contournant les conclusions de la Commission d'Enquête. C'est une véritable provocation à l'égard des citoyens et d es associations qui ont fait l'effort de jouer le jeu de la participation.

Denez L’Hostis, président de FNE : « La DUP sur Poitiers Limoges n’est pas légitime. La création d’une nouvelle ligne a un coût économique et environnemental. Il faut donner la priorité aux transports du quotidien pour offrir une alternative à « l’auto solo.»

SP 31/01/2015 16:22

C'est scandaleux, car en légitimant le pire des projets de LGV, c'est finalement le meilleur moyen de condamner cette technique là où elle s'avérait utile pour doubler les capacités ferroviaires d'un axe comme en PACA, Marseille-Nice.
Il est considéré urgent de mettre Limoges à 2h de Paris (3h aujourd'hui), alors qu'elles sont tout de même distantes de 346km à vol d'oiseau. Ce qui fait actuellement une vitesse moyenne de 115km/h, tout à fait honorable (sur Marseille Nice, il faut se contenter de 60km/h), et qui serait porté à 175km/h avec cette LGV. En PACA, on parle au mieux de mettre Nice à 1h55 de Marseille, soit ~80km/h)... donc moins rapide que le Paris Limoges actuel... et l'actuel Paris Limoges pourrait être amélioré sur la ligne existante pour atteindre un temps de parcours de 2h40, ce qui n'est pas possible en PACA compte tenu de la sinuosité de la ligne et l'urbanisation.

Alors où sont les priorités ?
Le pire, c'est que ces 2 milliards d'euros de LGV Poitiers Limoges, c'est plus que ce qui est nécessaire pour améliorer d'une quarantaine de minutes les liaisons entre Marseille et Nice, en réalisant le petit bout de LGV entre Roquebrune (Est Var) et Mougins (Ouest Alpes Maritimes), en complément du traitement des noeuds ferroviaires de la LN PCA, Marseille-Aubagne, et Mougins-Sophia Antipolis-Nice.

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .