Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Perte pour Réseau ferré de France (RFF) en 2014.

La voix de NOSTERPACA

Vu sur le site de SNCF RESEAU :

Le conseil d’administration de SNCF Réseau, présidé par Jacques RAPOPORT, a arrêté les comptes de l’entreprise pour l’exercice 2014 et a acté la trajectoire budgétaire de SNCF Réseau pour 2015

L’activité de l’entreprise en 2014 s’est inscrite dans un cadre de transition, suite à l’adoption du projet de loi de réforme ferroviaire qui prévoit pour 2015 le regroupement de SNCF Infra, de la Direction de la Circulation Ferroviaire et de RFF pour constituer l’EPIC SNCF Réseau. Cette réforme doit durablement améliorer la performance de la gestion du réseau ferré national, tout en assurant une cohérence d’ensemble au sein du groupe public ferroviaire intégré.

RESULTATS 2014
Un chiffre d’affaires en hausse malgré un ralentissement de l’activité ferroviaire
Le chiffre d’affaires de RFF sur l’exercice 2014 s’établit à 5 917 millions d’euros en progression de 4% (5 690 millions d’euros en 2013) dans un contexte économique global difficile.
Ainsi, l’activité voyageurs avec 410,7 millions de train-km pour 2014 est en recul de 1,8% par rapport à 2013. L’activité fret, quant à elle, diminue de 0,5 % avec 73,1 millions de train-km. Cette tendance est accentuée par le mouvement social du mois de juin 2014.
Hausse de la marge opérationnelle : indicateur de performance industrielle
La marge opérationnelle s’inscrit en augmentation de 8 % (+163 millions) à 2097 millions d’euros. Elle souligne la bonne gestion de l’entreprise.
Compte tenu de l’augmentation des charges d’amortissement et des frais financiers, le résultat opérationnel courant s’établit à 1152 millions d’euros, en repli par rapport à l’exercice 2013. Le résultat net de l’exercice 2014 ressort à - 213 millions d’euros.
Investissements 2014
En 2014, l’accroissement des investissements de rénovation a permis de renouveler 973 km de voies contre 849 km en 2013, soit +15%. La grande majorité de ces travaux porte sur la partie structurante du réseau, notamment en Ile-de-France.
L’endettement s’élève à 36,78 milliards d’Euros
La dette de RFF s’élève à 36,78 milliards d’euros fin 2014. L’augmentation de 3,1 milliards d’euros sur un an traduit pour moitié le déficit structurel du réseau existant et pour moitié le financement des investissements de développement.
RFF dispose d’une grande qualité de signature et de la confiance des investisseurs institutionnels. Ainsi, en 2014, il a levé 4,5 milliards d’euros en 35 opérations, sur une maturité moyenne de plus de 17 ans.
SNCF Réseau continue à bénéficier d’un accès continu et dans de bonnes conditions à des ressources financières à long terme sur les marchés internationaux de capitaux.

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .