Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux votes Citoyens

La voix de NOSTERPACA

NOSTERPACA fait partie des quatorze signataires du questionnaire adressé aux listes concourant aux élections régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette démarche est à l'initiative d'associations qui agissent en faveur des déplacements à vélo. 

Voici les réponses de la liste « La Région Coopérative » (Front de gauche et Europe écologie Les verts) conduite par Sophie Camard et Jean Marc Coppola. 


Nous partageons complétement votre approche sur le vélo, sur la nécessité d’en développer l’usage pour les déplacements quotidiens, sur ses attraits pour le tourisme et pour l’aménagement de nos territoires urbains, péri-
D’ailleurs, nous pensons que le développement de l’usage du vélo doit être accompagné par une profonde rupture dans les politiques en matière de gestion de la mobilité (stationnement, trottoirs, vitesse, vélo, transports collectifs, ...) avec la volonté de réduire la place occupée par les voitures. C’est bien avec une approche globale et intermodale que l’on pourra obtenir des résultats positifs.


1. Politique générale de la Région
La Région a mis en œuvre un cadre d’intervention en faveur du développement du vélo avec 3 délibérations spécifiques : 
 Accompagner la réalisation de véloroutes et voies vertes inscrites au Schéma régional des Véloroutes et Voies Vertes (SR3V) 
 Relier les équipements publics à vélo
 Organiser l’intermodalité TER-Vélo (stationnement vélo dans les gares)

Poursuivrez-vous cette politique ?

Quelle place allez-vous consacrer aux vélos dans votre politique des transports ?
Effectivement, au sein de la majorité sortante de la Région PACA, la délégation transport et écomobilité assurée par le vice-Président Jean Yves Petit a défini sa politique en faveur du vélo par les délibérations suivantes :
 n°10-1563 (10 décembre 2010) : approuve le cadre d’intervention
 n° 11 1339 (21 octobre 2011) : modifie le cadre pour les aménagements cyclables en milieu urbain
 n° 15-589 (26 juin 2015) : modifie le cadre pour les véloroutes et voies vertes.
Ce programme incitatif se décline en trois axes.
Axe 1 - Accompagner le schéma régional des véloroutes et voies vertes
La Région participe au financement des études, des acquisitions foncières et des travaux des itinéraires inscrits au schéma régional des véloroutes et voies vertes. Son intervention est varie de 30% à 50% avec des plafonds de subvention de 10 000 €/km à 120 000 €/km selon que les aménagements sont en voirie partagée ou en site propre.
Axe 2 - Soutenir les aménagements cyclables en milieu urbain
La Région soutient les aménagements cyclables des collectivités qui desservent les équipements publics régionaux (gares, lycées...) sur une distance de 3 km. Ces aménagements sont aidés à 50% jusqu’à un plafond de subvention de 120 000 €/km.
Axe 3 - Organiser l’intermodalité transports régionaux / vélo en proposant des stationnements pour vélos en gares
La Région soutient les collectivités qui équipent les gares, pôles d’échanges et équipements publics de stationnement pour les vélos : équipements sécurisés (avec contrôle d’accès) ou équipements ouverts (arceaux ou abris). Le co-financement de la Région est de 75% et même 100% lors d’une expérimentation d’abris sécurisés menée dans 8 gares (Arles, Briançon, La Garde, La Pauline, Villeneuve Loubet, St Chamas, Montfavet et Morières les Avignon) en 2015. Ces abris à vélos sont accessibles avec la carte Zou! après une inscription sur le site PACAmobilite.fr.
Nous allons donc continuer dans ce sens pour le mandat à venir !

2. CPER - CPIER
Dans le cadre du CPER (Contrat de Plan Etat Région) et du CPIER (Contrat de Plan Interrégional Etat Région), il est acté un financement des itinéraires cyclables européens EuroVélo-routes (EV8 et ViaRhôna). 
Quelle est votre position sur ce financement ?

Il faudra l’assurer et réaliser les projets, notamment la Via Rhôna et l’Eurovélo Méditerranée, concernés par le contrat de plan 2015/2020. Il est à noter que c’est la 1ère fois que le vélo figure dans un contrat de plan et notre Région PACA est l’une des rares à avoir pu obtenir cela.

3. Comité d’Itinéraire EuroVélo n°8 (EV8)

La Région est positionnée aujourd’hui comme chef de file du Comité d’Itinéraire de l’EV8. Avez-vous l’intention de poursuivre cette démarche ?

C’est une nécessité ! En effet, grâce à la volonté politique de la majorité sortante, notre Région est reconnue pour sa compétence et sa capacité d’animation de ce comité d’itinéraire composé des départements des régions PACA et Languedoc Roussillon mais aussi des acteurs du tourisme et des associations qui agissent en faveur du vélo. Ne pas continuer signifierait l’abandon de ce projet prévu dans le contrat de plan.

4. Schéma régional des véloroutes et voies vertes (SR3V)
Le SR3V a été adopté en 2007. Le nouveau Schéma régional est en cours de révision, sa validation est prévue pour fin 2015-début 2016. 
Assurerez-vous sa validation ? Quels moyens comptez-vous mobiliser pour sa mise en œuvre ?

Bien entendu, nous confirmons sa validation mais surtout nous activerons sa réalisation avec un financement plus important que celui utilisé durant la période 2011/2015. Cela signifie également que la direction des transports de la Région maintienne un agent à plein temps comme c’est le cas actuellement.

5. L’intermodalité
La Région possède aujourd’hui la compétence des déplacements interdépartementaux (TER, Chemins de fer de Provence, LER) et demain celle des déplacements interurbains. Le vélo, dans le cadre de l’intermodalité, est un complément indispensable à ces déplacements.
Comment intégrerez-vous cette intermodalité dans votre politique des déplacements ?
- Comment pensez-vous renforcer l’emport des vélos dans les moyens de transport (trains et cars) ? 
- Comment pensez-vous développer les itinéraires cyclables reliant les équipements publics (pôles d’échanges multimodaux, gares routières, lycées) et améliorer leur accessibilité ?
- Comptez-vous développer le stationnement sécurisé des vélos dans ces mêmes lieux, notamment en prenant en compte les VAE (Vélos à Assistance Electrique) ?

L’usage du vélo et l’écomobilité devront avoir une place plus importante, notamment dans le cadre de l’élaboration du Schéma Régional de l’Intermodalité (SRI) dont les Plans de Déplacements Urbains (PDU) devront être conformes. De même, il conviendra de déterminer un plan de stationnement des vélos (y compris les VAE) dans les pôles d’échanges multimodaux dont les gares ferroviaires et routières. Il faudra poursuivre également le développement des Plans de Déplacements Inter-Entreprises (PDMI) afin de faciliter l’usage du vélo pour les trajets domicile/travail, la mise en place de l’indemnité kilométrique devrait nous aider à légitimer ce mode de placement. Ensuite, le vélo devra s’appuyer sur ses deux roues « la mobilité » et le « tourisme » en poursuivant le développement des vélos routes et voies vertes.

Aux votes CitoyensAux votes CitoyensAux votes Citoyens

Commentaire NOSTERPACA = c'est, à ce jour, le seul retour qui nous a été communiqué. Nous publierons  les réponses des autres candidats au fur et à mesure qu’elles parviendront.

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .