Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan positif

La voix de NOSTERPACA

Les élections régionales arrivent à grand pas et la campagne bat son plein. La question des TER tient une place importante. Jean-Yves PETIT, Vice-Président en charge des transports et de l'éco-mobilité dresse, dans le courrier ci-après à destination des associations, son bilan. Nul doute que du point de vue des acteurs associatifs, l'image du travail réalisé au niveau régional durant ces années est positif, même si les limites de l'exercice sont évidentes dans le contexte actuel,

Pour NOSTERPACA, quelque soit le résultat du scrutin, les associations devront poursuivre leurs actions pour obtenir des Trains Express Régionaux FIABLES, PERFORMANTS, EFFICACES.

Mais, lorsque l'on prend connaissance des programmes présentés par les principales listes, il apparaît clairement qu'un changement de majorité induira une modification profonde de l'approche de la politique des transports et de la mobilité. 

 

Bilan positifBilan positif

Aux associations qui agissent en faveur des transports collectifs, du ferroviaire et du vélo 

 

Danger sur le devenir des lignes Nice-Digne, Nice-Tende, Côte Bleue, des Alpes, ...

Madame, Monsieur,

Le devenir des Chemins de fer de Provence, entre Nice et Digne, de la ligne des Alpes, de la Côte Bleue, de la ligne entre Nice et Tende, ... est de nouveau incertain.

En effet, après avoir pris connaissance, sur son site internet, du programme (voir ci-dessous) de M. Estrosi, Maire de Nice + Président de la Métropole + Député et ... candidat à la Présidence de la Région, nous pouvons constater que:

- la ligne Nice-Tende-Coni s'arrête à Drap et que seul le tunnel routier de Tende fait l'objet d'un investissement. Le financement des investissements, prévu dans le contrat de plan Etat/Région 2015/2020, n'existe pas pour la partie de la ligne entre Breil et la frontière italienne;

- la ligne des Chemins de fer de Provence entre Nice et Digne s'arrête à Puget Théniers. Elle n'existe plus sur la carte des Alpes de Haute Provence. Seul le projet autoroutier de l'A51 fait partie des investissements. Il n'est pas non plus évoqué le financement de la modernisation de la ligne du Val de Durance entre Aix / Pertuis / Manosque et de la Ligne des Alpes (étoile de Veynes et Montdauphin/Briançon) ;

- le réseau ferroviaire qui irrigue les territoires métropolitains est ignoré. Monsieur Estrosi veut plus de trains entre Cannes et Nice mais il ne prévoit pas le financement du projet Mandelieu /Vintimille (passage à 6 TER par heure) ni celui de Aix-Gardanne-Aix phase 2. Pas un mot sur le nécessaire financement de la ligne de la Côte Bleue ou des voies littorales entre Marseille/Arenc Euroméditerranée/L'Estaque. Par contre il prévoit la modernisation de la gare de Marseille Blancarde dont le financement des travaux est déjà acté depuis longtemps et les travaux prévus mais non réalisés par la SNCF par manque de ressources humaines. Mais nous sommes habitués à ce que M. Estrosi propose ce qui existe déjà ... par contre, il n'évoque pas la nécessaire accessibilité de la gare de Nice Riquier aux personnes à mobilité réduite qu'il refuse de financer en tant que Président de la Métropole Nice Côte d'Azur.

Le contrat de plan Etat/Région 2015/2020 prévoit pourtant des investissements sur ces différents axes ferroviaires afin de les moderniser et d'assurer leur pérennité.

De toute évidence, M. Estrosi ne s'intéresse qu'aux projets routiers et remet en cause ce contrat de plan. Vu le nombre et la nature de ces projets, ils vont capter au moins 90% des investissements disponibles alors que cela relève de la compétence des départements, autant dire qu'il ne restera pas grand-chose pour le ferroviaire et pour le développement de l’usage du vélo.

Je tenais à vous alerter sur les conséquences négatives, synonyme d’un retour en arrière, si le programme de M. Estrosi était appliqué.

Pour poursuivre une politique régionale en faveur des transports collectifs et de l'écomobilité dont le vélo, vous pouvez compter sur moi et sur la liste "La Région Coopérative" conduite par Sophie Camard et Jean Marc Coppola le 6 décembre.

Très cordialement,

Jean Yves Petit

Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

 

Mobile: 07 86 14 61 55

 

Voici ce que dit en réaction Claude JULLIEN  -  Vice-président de la FNAUT-PACA =

"Normalement, la FNAUT est apolitique, ce qui ne veut pas dire qu’elle n’a pas d’idées politiques, et surtout, qu’elle ne défend pas une certaine politique des transports.
Pourtant, au regard de ce qui s’annonce aux Régionales, je crois qu’il est important d’intervenir.
En effet, les 2 candidats de droite nous promettent une politique des transports catastrophique, en particulier pour le ferroviaire.
Et à l’intérieur du ferroviaire, des choses encore plus graves pour les Chemins de fer de Provence.
Je n’ai pas peur de dire que l’équipe sortante, avec Jean-Yves PETIT à la tête des transports, fut sans doute la meilleure que nous ayons eu dans l’histoire de la Région.  Certes, il y a parfois loin de la coupe aux lèvres, car les crédits ne sont pas toujours extensibles à l’infini, mais il faut reconnaître que les transports en commun, et en particulier le ferroviaire, ont bénéficié d’une réelle priorité.
Nous nous souvenons encore de la mandature de M. GAUDIN, qui répondait quand il était interrogé sur les transports :
“ J’ai réalisé 2 autoroutes “ (cela n’était pas de la compétence de la Région, et en réalité, il s’agissait d’une concession à des bétonneurs).
Il oubliait aussi de nous dire qu’il avait consacré en moyenne 97,3 % des crédits transports de la Région ... à la Route !!!
L’équipe sortante a un bilan, qui dans le domaine des transports est plutôt bon, avec :

  • 2 réouvertures de ligne (cas unique en France)
  • des achats massifs de matériels TER modernes
  • la carte Zou
  • etc ...

Moi non plus, je n’apprécie pas particulièrement la politique menée par Hollande et Valls (bien qu’avec la Droite, la rigueur serait encore pire), mais franchement, il serait particulièrement injuste de sanctionner des gens qui ont bien travaillé, sous prétexte qu’ils sont de gauche."

 

 

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .