Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers les 10 000 signatures ?

La voix de NOSTERPACA

La conférence de presse tenue ce 23 février s'est déroulée en présence de plusieurs associations signataires de la pétition Ne remplaçons pas les trains par des cars, optons pour la complémentarité !

Cette participation plurielle a permis de faire ressortir la multiplicité des approches qui aboutissent cependant à des demandes convergentes.

 

Vers les 10 000 signatures ?

Jean Yves Petit pour l'association RAMDAM a évoqué le communiqué du 9 février du Président de la Région PACA qui s'appuie sur le fait que 61% des 1010 personnes sondées par l'enquête CSA (combien sont usagers ?) sont d'accord pour un transfert de trains vers des cars sur des voies routières dédiées. Mais cette enquête ne précise pas les 4 lignes ciblées dans le discours du 2 février du président Estrosi et qu'il n'existe pas de voies dédiées pour les cars sur les 4 axes routiers concernés. Les 6000 signataires veulent une évolution positive des transports régionaux avec plus de complémentarité entre le train et le car, plus de fiabilité, plus de régularité et une offre plus dense.

François Kermac, membre de l'ADAVA qui agit pour développer les mobilités alternatives à l'automobile, a montré l'incohérence en matière tarifaire pour une même zone géographique à partir de l'exemple du prix du billet pour le parcours Pertuis-Aix. L'harmonisation des politiques est une priorité pour le développement des transports collectifs. Le train, c'est aussi un temps de parcours réduit, avec sécurité, pour accéder au centre des métropoles ou des agglomérations que sont Aix en Provence et Marseille

Patrick Hautière représentant la CLCV PACA a insisté sur la nécessité d'offrir un service consistant tout au long de la journée pour inciter les utilisateurs potentiels à emprunter les transports collectifs.

Alain Patouillard pour le MNLE PACA a mis en avant l'impact des circulations routières sur l'augmentation de la pollution atmosphérique.

Pour Gilles MARCEL, représentant NOSTERPACA, les usagers n’ont pas à faire les frais d’une guerre sans fin entre la Région et la SNCF même s’il est vrai que la région PACA a la plus mauvaise qualité et fiabilité de France. La réelle attente est que la SNCF améliore rapidement la qualité et la fiabilité de l’offre. De son côté, le Conseil Régional doit en priorité apporter des solutions immédiates pour améliorer les conditions de transport des usagers.

Vers les 10 000 signatures ?

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .