Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Confirmation TGT !

La voix de NOSTERPACA

L'appel est confirmé pour cette action TGT, des membres NOSTERPACA seront présents.

Le collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes appelle les amies et les amis du train à converger vers la gare de Veynes ce jeudi 13 juillet à 14 heures tapantes. Là, à l'occasion de l'arrivée du Veyn'art, le train qui chante la vie sur nos lignes (http://veynart.fr/), nous procéderons
à un Très Grave Traintamarre (TGT). Lors de cette cérémonie mortuaire avant l'heure, nous ferons l'éloge funèbre de tout ce qui retournera à la poussière en particules fines de carburant si les trains s'arrêtent de rouler sur nos lignes.

PROGRAMME :

14h - signature du registre de condoléances
14h13 - arrivée du Veyn'art : tapis de passagers couchés sur le quai
14h17 - oraisons funèbres : mise en bière de l'étoile
14h44 - cantiques
14h59 - résurrection ?

Habit noir souhaité. Couronnes et fleurs bienvenues.

Venez avec vos oraisons, chansons, cantiques et autres instruments !
Éloges funèbres de toutes sortes bienvenus (de la ligne, d'une gare, d'un train, d'un horaire disparus ou promis à la disparition). Si vous n'êtes pas présent(e) faites-nous les parvenir, nous les lirons pour vous.

Confirmation TGT !



*** L’ISÈRE VEUT SONNER LE GLAS DE LA LIGNE GRENOBLE-GAP ***

Après celui de l'automne dernier qui avait réuni simultanément plus d'un millier de personnes dans 14 gares, un second TGT, organisé d'urgence cet été dans l'affliction était nécessaire. En effet, pour la première fois de l'histoire de la ligne Grenoble-Gap, qui transporte des
passagers depuis 1878, une collectivité a pris officiellement position contre son maintien en fonctionnement. C'est le Département de l'Isère qui a voté un texte dans lequel il considère que « pour la desserte de Gap depuis l’Isère, dans son ensemble, il est raisonnable de privilégier
la route ». Le Président du Département a beau jurer qu'il « ne demande nullement la fermeture de la ligne », il a pourtant déclaré qu'elle « ne justifie pas de nouvelles dépenses ». Un véritable requiem, alors que le Département sait que sans ces investissements, les rails ne verront plus les trains au-delà de 2025 au maximum.

ORAISON

Pourquoi s'inquiéter d'une position prise par une seule collectivité, isolée de toutes les autres ? Parce qu'en novembre dernier, le président de Région Auvergne-Rhône-Alpes déclarait qu'il conditionnait sa participation aux travaux à la « mobilisation » des autres collectivités et notamment de l'Isère. Alors, qui écoutera-t-il ? L'Isère qui sonne le glas ? Ou la Région PACA, la Métro de Grenoble, qui ont prévu de financer les travaux, plus de 30 communes iséroises qui ont voté leur soutien à la ligne, et des passagers qui prennent le train de plus en plus nombreux ? Pour l'aider à se décider, nous ferons avant l'heure l'éloge funèbre de tout ce qui retournera à la poussière (et aux particules fines de carburant) si les trains s'arrêtent de rouler sur notre ligne pour ouvrir la voie aux cars et au trafic routier mortifère.

DISPARITIONS

D'ailleurs, sur les quatre branches de l'étoile ferroviaire de Veynes, le risque de mortalité risque de singulièrement augmenter dans les temps à venir. D'après les projets dont le collectif a pu avoir connaissance, ci-gisent (très probablement) bientôt : la gare de Lus-la-Croix-Haute, les gares de Pertuis et Meyrargues, plusieurs trains sur la ligne Gap-Briançon (voués au « remplacement » par des cars sous couvert de « complémentarité »). Pas de mort brutale au programme, mais une longue marche funèbre, une lente descente aux enfers.

RESURRECTION !

En la célébrant en avance, cette mort lente mais promise, nous allons lui porter malheur , à elle et à tous les fossoyeurs de service public ferroviaire. Car sur le rail concret de nos montagnes, les roues métalliques crissent de joie dans les courbes, les villages résonnent des sifflements à la sortie des tunnels, les passagers s'extasient des paysages derrière les vitres, et toute une foule de personnes travaille chaque jour à faire que tout ça roule. Le train, lui, en un mot, est bien vivant. Et notre attachement au train aussi. Une fois encore, nous allons le faire entendre !

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .