Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Restez assis

La voix de NOSTERPACA

Le Conseil régional avait invité ce 2 février, en conférence plénière des "Assises régionales des Transports", les élus et acteurs des transports et de la mobilité. Il s'agit d'une consultation en vue d’améliorer et d’organiser le transport régional de Provence Alpes Côte d’Azur -le Train express régional mais aussi la complémentarité avec d’autres modes- pour les 20 prochaines années.

Ces assises se dérouleront jusqu’au printemps, avec des réunions publiques, des rencontres des acteurs du territoire, du monde économique, des associations et des usagers. Elles devraient être clôturées le lundi 24 avril.

Environ 250 personnes étaient présentes.

 

 

 

Restez assis

Le président de la Région PACA, Christian ESTROSI, a réaffirmé son souhait d’ouvrir de manière anticipée le train express régional à la concurrence.

Cinq tables rondes étaient organisées : sur l'ouverture à la concurrence, la sécurité (sûreté), les transports et le développement économique, et sur la tarification. La table ronde annoncée pour traiter les alternatives au train a examiné les "modes de déplacements complémentaires au train"

Restez assis

Les argumentaires de l'ouverture à la concurrence n'ont pas manqué. Le résultat d'un sondage auprès de 1100 personnes, ferait ressortir que 93 % souhaiteraient changer d'opérateur.

Quatre axes sont concernés par des études en vue d'un éventuel transfert du train vers le car : Aix-Pertuis, Avignon-Orange, Nice-Breil et Gap-Briançon.

En fin de matinée, une remarque pertinente sur le temps de parole toujours tenu par les représentants de la Région, alors que la parole devait être donnée aux usagers, a été très applaudie .

L'après-midi, quelques participants ont pu prendre la parole.

Stéphane COPPEY s'est exprimé pour présenter l'application nos ter paca , ainsi que le projet RER débattu lors de la récente Assemblée Générale de NOSTERPACA (lien sur le bandeau en page accueil).

Ont participé pour NOSTERPACA : Stéphane COPPEY, (secrétaire général) Raymond PELLOUX (secrétaire général adjoint), Gilbert JEAN (trésorier) le président Gilles MARCEL étant excusé ; ainsi que d'autres adhérentes et adhérents venus des Hautes-Alpes, des Alpes de Haute-Provence, du Var, du Vaucluse et bien entendu des Bouches-du-Rhône.

Fin des assises aux alentours de 16h.

Restez assis
Restez assisRestez assis

Et rappelons également que pour s'exprimer, les utilisateurs des TER disposent d'ores et déjà d'une application citoyenne, indépendante et gratuite qui leur permet de préciser leurs attentes et besoins :

A partir de leurs remontées, un travail d'analyse et de propositions a été effectué par l'équipe NOSTERPACA-FEN PACA. Déjà quatre lettres ont été publiées qui mettent en exergue des problèmes bien identifiés et des pistes de solution.

Reste maintenant aux décideurs, Conseil régional et opérateur SNCF, d'y répondre concrètement et avec efficacité ....

Vous pouvez prendre connaissance du compte rendu complet réalisé par Alain GARDON (Partages infos TRAINS) qui comporte des liens :

- vers le discours de Christian Estrosi tel que transcrit par son service de presse, 
- vers le programme initial.

PR 17/02/2017 12:11

Transfert sur route Pertuis-Aix : MDR !
Pertuis quelle ville de NULS vous allez réussir l'exploit unique en France de laisser re-transférer sur route un service ferroviaire miraculeusement réactivé en 2001, après une première fermeture de 1975 à 2001 !
Bravo pour l'attractivité du territoire ! Pertuis, "le passage" lol plutôt un cul-de-sac routier et ferroviaire, au carrefour de rien du tout !
Une suggestion au passage que personne n'aborde :
Avec les rames réversibles utilisées depuis des années en PACA, quelle contrainte technique "insurmontable" empêche un train Marseille-Gap ou Gap-Marseille de desservir Pertuis, hormis un temps d'arrêt prévisionnel dans cette gare plus important que la moyenne pour effectuer un changement de cabine et repartir dans l'autre sens ?
C'est peut être là l'unique condition de survie de cette gare en impasse, la transformer en gare "de passage" entre Marseille et Gap...Cela résoudrait les problèmes de capacité de la voie unique puisque les circulations Marseille/Pertuis et Marseille/Gap dans cette hypothèse fusionnent donc pour un niveau de service égal deux fois moins de trains a gérer entre Meyrargues et Marseille.
Pourquoi ne pas creuser cette piste qui même si elle dégrade les temps de parcours Marseille-Gap ( a évaluer à combien ? 10 minutes ? plus ? moins?) pérennise l'avenir de la gare de Pertuis, évite un retour au mode routier, et ne pose plus les problème de fréquentation insuffisante sur Aix-Pertuis avec le mode de desserte actuel (gare terminus)

cottalorda danielle 06/02/2017 11:57

nous ne voulons pas, sur la ligne Nice Breil Tende Cuneo Vintimille de bus.... Nos anciens ont construit, de leurs mains, une ligne formidable, notre ligne de vie et nous voulons continuer à en profiter.... Nos routes sont sinueuses et dangereuses, et le seront encore plus lorsque le nouveau tunnel du Col de Tende sera ouvert. Déjà actuellement, à de nombreux endroits, les bus et les camions ne peuvent pas se croiser !!!! Je pense qu'il est moins cher d'entretenir notre ligne de trains que d'élargir les routes (ce que les habitants ne veulent d'ailleurs pas, car ce serait une augmentation énorme du trafic routier et camions)... Des travaux vont commencer en septembre, qui vont durer 6 mois ..... Tout cet argent dépensé pour fermer la ligne ???? Inconcevable.... et nous ne nous laisserons pas faire....

JD 04/02/2017 22:04

Tout simplement bravo a toutes ces personnes qui veulent sauver le train en basse et haute region. Certes des difficultés apparaissent chaque jours sur les lignes SNCF mais la moitié du temps ils appartiennent aux incivilités, sabotages ou tout autre animal qui se promene sur les voies et j'en passe ( je conçois que la SNCF a ses torts sur bien des points... ). Si le chemin de fer venait a disparaitre de la haute region ce serait la mort lente d'un departement voire 2. L' autocar n'est pas une solution mais une aggravation du probleme. MERCI aux defenseurs du rail malgre le contexte actuel.
Un cheminot

ANDREA 04/02/2017 17:46

Entièrement d'accord avec Gilbert et Christine de la pollution c'est tous les jours mettons nous le matin de bonne heure l"été au levée du soleil aux niveaux des dentelles de Montmirail et regardons le nuage de pollution sur la vallée du Rhone le résultat est surprenant , oui aux trains non aux autocars modernisons plutot les lignes ferroviaires existantes plutot que le tout tgv!

Gilbert SOULET 04/02/2017 16:38

Bravo Christine !

Gilbert SOULET

Publicité

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .